PHILIPPE R. DOUMIC

LE FILM

auto portrait generique diff.jpg

PHILIPPE R DOUMIC 

 

Il fait ses débuts dans les années 60 en réalisant pour UniFrance de nombreux portraits noir et blanc des étoiles montantes du cinéma français. Il travaille en lumière naturelle, signe ses photos Philippe R. Doumic et réalise lui-même ses tirages qui sont diffusés à travers le monde pour promouvoir ceux dont les films rencontrent un succès grandissant au-delà de nos frontières.
Certaines de ces images, iconiques, sont devenues emblématiques de la Nouvelle Vague. Toutes présentent les visages des grands noms du cinéma français, immortalisés à leur début : Alain Delon, Françoise Dorléac, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau, Jean-Louis Trintignant, Anouk Aimée, Michel Piccoli, Jean Marais, Lino Ventura, Anna Karina, Samy Frey, Annie Girardot, Marie Laforêt, Brigitte Bardot, Marlène Jobert… Et des réalisateurs majeurs comme François Truffaut, Jean-Pierre Melville, Agnès Varda, Jacques Demy, Jean-Luc Godard, Claude Lelouch, Michel Deville…

SOUS SON REGARD L'ÉTINCELLE , bande Annonce VF 2019

Qui était celui qui signait ses photos Philippe R. Doumic et débuta sa carrière en compagnie du tout cinéma pour s’en éloigner après quelques années ? Pour quelles raisons ? Et pourquoi son nom a-t-il fini par s’effacer ?

 

A travers le regard de sa fille réalisatrice et celui d'un collectionneur cinéphile, ce film dévoile le portrait intime d’un artiste méconnu, paradoxalement éclipsé par une œuvre sans équivalent aux côtés des grands noms du 7e Art français des années soixante : Godard, Bardot, Truffaut, Delon, Varda, Belmondo, Lelouch, Deneuve, Demy, Karina…et beaucoup d’autres.
 

Des étangs de Sologne à Hollywood, en passant par Paris et New York, une plongée au sein d’une décennie exceptionnelle en compagnie d’artistes immortalisés lors de leurs premiers pas. La redécouverte d’une époque disparue et d’un photographe très (trop ?) discret au talent et au parcours réellement singuliers.